X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mercredi 23 septembre 🎙💊
Interviews
Florian Gotti - Un nouveau test pour la détection antigénique du coronavirus en 15 minutes
ÉCOUTER
PharmaNews
Les pharmanews de Raphaelle Bartet du Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Business Review
Business Review par Jean-Yves Maire Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
La Brigade
LA BRIGADE Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Melomind
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 22 Septembre 2020
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Vigilance sur les projections dans les yeux des enfants de solution hydro-alcoolique | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 02/09/2020

Vigilance sur les projections dans les yeux des enfants de solution hydro-alcoolique

L'Anses et le ministère des Solidarités et de la Santé alertent sur le risque de projection de solution ou gel-hydro-alcoolique dans les yeux des plus petits. Rappel de la conduite à tenir et des recommandations pour l'éviter.

Plus d'une cinquantaine de cas ont été signalés et enregistrés par les Centres antipoison entre mai et août 2020. en cause, les distributeurs de gel et solutions hydro-alcoolique installés dans de nombreux lieux publics (piscines, restaurants, transports en commun, jardins...).

Douleurs oculaires et inflammations 

Les symptômes observés étaient en majorité : une rougeur de l'oeil, une douleur oculaire, une inflammation de l'oeil ou de la paupière, une brûlure de la paupière, ou encore, une sensibilité accrue à la lumière. 

Les enfant, âgés de 4 ans en moyenne, ont été pris en charge aux urgences, pour 20 % des cas signalés. A noter aussi que 2 cas d'atteinte de la cornée, réversibles après traitement symptomatique, ont été enregistrés.

Sur la même période, plus d'une dizaine d'enfants ont dû être pris en charge dans différents services d'ophtalmologie pour des lésions oculaires sévères avec difficulté de cicatrisation. Deux d'entre eux ont nécessité une chirurgie sous anesthésie générale.

Pour une utilisation en toute sécurité

L'Anses fait plusieurs recommandations, avec l'appui des Centres antipoison et de la Société française d'ophtalmologie.

Elle rappelle aux personnes accompagnées de jeunes enfants de ne pas les laisser jouer ou manipuler les distributeurs de gel ou solutions hydro-alcooliques. C'est au parent ou à l'accompagnateur de prendre un peu de gel dans sa paume et de l'appliquer sur la main de l'enfant.

En cas de projection, il faut rincer immédiatement l'oeil pendant une quinzaine de minutes sous un filet d'eau. Attention au retard au rinçage "très préjudiciable et en cause dans les lésions sévères" mettent en garde les autorités sanitaires. 

Après le rinçage, et si l'enfant présente des douleurs oculaires, mieux vaut consulter un ophtalmologue ou appeler un Centre antiposion qui indiquera la marche à suivre.

Raphaelle Bartet 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR