X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du lundi 23 novembre 🎙💊
PharmaNews
Les Pharmanews de Raphaëlle Bartet
ÉCOUTER
Business Review
Business Review de Jean-Yves Mairé
ÉCOUTER
Mieux-Etre
Mieux-Etre de Sonya Mellah
ÉCOUTER
Innovation
Innovation de Nicolas Latour
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Lundi 23 Novembre 2020
ÉCOUTER
Interviews
Invité : Pr. François Bricaire, infectiologue et membre de l’Académie nationale de médecine
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Tests antigéniques : recommandations du HCSP pour la gestion des déchets | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 12/11/2020

Tests antigéniques : recommandations du HCSP pour la gestion des déchets

Alors que les tests de dépistage à la Covid-19 se multiplient dans les pharmacies, le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) soumet ses recommandations sur la gestion des déchets dans le cadre des tests antigéniques.

Depuis le 17 octobre 2020 et l'arrêté du gouvernement, les pharmaciens sont autorisés à réaliser des tests antgéniques nasopharyngés pour la détection du Sars-CoV-2 sans ordonnance. Dans le cadre de ces tests, le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) émet plusieurs recommandations pour la gestion des déchets  dans le cadre des tests antigéniques.

 

Pour la gestion des déchets, le HCSP recommande de :

  • éliminer, par la filière des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI), les déchets biologiques (écouvillon, tube d'extraction, cassette);

 

  • éliminer, par la filière des ordures ménagères, les équipements de protection individuels portés par les professionnels lors des tests.

 

Pour la dernière catégorie, les déchets sont placés dans un sac plastique, opaque, avec un système de fermeture et une contenance (30L maximum) adapté. Ce premier sac sera ensuite placé dans un deuxième, également fermé.

 

(Source : Haut Conseil de la Santé Publique)

Lilian Bordron

 

 

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR