X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du vendredi 10 juillet 🎙💊
Flash Info Pharma
EDITION SPECIALE SAMEDI 11 JUILLET 2020 18h
ÉCOUTER
PharmaNews
La FSPF revient sur la sérialisation et Lafayette fait le bilan de son premier semestre 2020
ÉCOUTER
Business Review
L’aducanab sort de l’oubli
ÉCOUTER
Minute Juridique
Reprise de la délivrance normale du paracétamol en officine
ÉCOUTER
Innovation
Personnalité de la semaine : Anaïs Person
ÉCOUTER
Interviews
Un nouveau président pour l'ANEPF !
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Soins Palliatifs : la HAS accorde aux médecins l’utilisation du Midazolam | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 03/04/2020

Soins Palliatifs : la HAS accorde aux médecins l’utilisation du Midazolam

Ce lundi, la Haute Autorité de Santé a publié une recommandation et un mode d’emploi concernant le bon médicament à utiliser en cas de « sédation profonde et continue ». Une décision qui devrait soulager les malades en fin de vie.

La HAS vient de franchir une étape hier en accordant aux médecins le droit d’utiliser le Midazolam pour les patients situation de soins palliatifs. Le Midazolam est un hypnotique sédatif dérivé du groupe des « imidazobenzodiazépines ». Il présente une action sédative et hypnotique intense. Il est également connu pour exercer des activités anxiolytique, anticonvulsivante et myorelaxante (décontraction des muscles).

La loi autorise le patient à pratiquer une sédation profonde et continue jusqu'au décès associé à une analgésie. Qu’ils soient atteints d’une maladie incurable ou qu’ils soient simplement en fin de vie, la HAS leur donne à présent la possibilité des faire injecter le Midazolam. Cela aura ainsi pour effet de provoquer l’endormissement du patient, donc la sédation proportionnée, profonde, transitoire ou même maintenue jusqu’au décès.

 

Des règles fondamentales à respecter

Dans la recommandation et le mode d’emploi qu’elle a publié hier, la HAS a publié toutes les modalités d’utilisation du Midazolam,  l’hôpital comme à domicile, des médicaments de la sédation, hors autorisation de mise sur le marché (AMM). Par modalités, il faut tout d’abord entendre la bonne dose à administrer, dans la mesure où il ne s’agit pas d’un simple sédatif. Il faut aussi entendre la prise de décision, qui doit impérativement être collégiale concernant la sédation jusqu’au décès, et ce peu importe le lieu de prise en charge.

En 2018 elle avait publié un guide parcours de soins intitulé : « comment mettre en oeuvre une sédation proposant des outils pour aider à la décision et à la mise en œuvre de cette sédation proportionnée, profonde, transitoire ou même maintenue jusqu’au décès ? ». Elle y proposait des outils pour aider à la décision et à la mise en œuvre de cette sédation. 

Voilà donc une décision qui devrait permettre aux médecins d’accompagner les patients en fin de vie, y compris à domicile. La HAS prévoit d’accorder l’accès du médicament à tous les médecins d'ici 4 mois et en particulier les médecins de villes qui n’y ont pas encore accès.

Au micro d'Europe 1 hier matin, le professeur Pierre-Louis Druais, médecin généraliste qui a participé à cette recommandation, soulignait de potentielles difficultés concernant le  principe de la décision collégiale : "Il ne faudrait pas nous imposer une personne supposée en savoir plus que nous pour prendre en charge correctement cette fin de vie », expliquait-il.

 

Corentin Nadjar-Leguy

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR