X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du vendredi 14 mai 🎙💊
Interviews
Invitée : Rachel Cambonie, directrice de l'URPS Auvergne-Rhône-Alpes
ÉCOUTER
Focus
Focus
ÉCOUTER
PharmaNews
Les Pharmanews de Raphaelle Bartet
ÉCOUTER
Business Review
Business Review de Jean-Yves Maire
ÉCOUTER
Minute Juridique
La Minute juridique de Cyril Clement
ÉCOUTER
Mieux-Etre
Mieux-Etre de Sonya Mellah
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
[Reportage] En Moselle, expérimentation du vaccin Moderna et de sa logistique en officine | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 30/04/2021

[Reportage] En Moselle, expérimentation du vaccin Moderna et de sa logistique en officine

Afin de voir si la vaccination en ville est possible d'un point de vue logistique avec un vaccin à ARN messager, le département de la Moselle est le théâtre d'une expérimentation avec le vaccin Moderna pendant 15 jours.

 

Dans la pharmacie de la poste à Rombas (57), rien n'a changé ou presque. On continue toujours à vacciner contre la Covid-19. Mais en plus d'AstraZeneca, on teste un nouveau type de vaccin : celui à ARN messager. Depuis le vendredi 23 avril et pendant 15 jours, le département de la Moselle va expérimenter le fait de vacciner avec le vaccin de Moderna en médecine de ville.

Le but de cette expérimentation est de voir s'il est réalisable, en terme logistique, de vacciner en officine ou en cabinet médical avec un vaccin à ARN messager. Ce dernier incombant des conditions de conservations particulières.

Écouter aussi : [Focus] Reportage dans une pharmacie de Moselle avec le vaccin Moderna

 

6000 doses de vaccin Moderna distribuées en Moselle

Jusque là réservé à la vaccination centre ou à l'hôpital, le vaccin Moderna peut donc être administré en Moselle dans les pharmacies ou les cabinets médicaux pendant un temps. Le département n'a pas été choisi par hasard. Très touché par le variant brésilien de la Covid (environ 20% des contaminations quotidiennes), le vaccin Moderna est supposément efficace contre ce dit-variant. Dans sa pharmacie à Rombas, la titulaire Catherine Nicaise n'a pas hésité quand l'URPS Pharmaciens de la région Grand-Est l'a contacté à propos de doses de Moderna disponible.

Une expérimentation qui sert à observer la faisabilité de la vaccination anti-Covid en médecine de ville avec un vaccin à ARN messager : "Nous reçevons le vaccin décongélé, explique Catherine Nicaise. À partir de ce moment-là, il se conserve 30 jours entre 2 et 8 degrès. Au moment de son utilisation et de sa sortie du réfrigérateur, il faut alors l'utiliser dans les 6 heures."

 

 

Cette expérimentation est donc un véritable "test logistique". En cas de réussite, elle pourrait être étendue à tout le territoire. En attendant, la Moselle a reçu 6000 doses du vaccin Moderna pour cette phase de test : "150 flacons ont été attribués aux pharmacies pour 300 officines qui vaccinent. Pour les cabinets médicaux, c'est 450 flacons pour 1200 médecins qui vaccinent."

En tout cas, il est assurément plus "facile de convaincre" avec le vaccin Moderna qu'avec le vaccin AstraZeneca, assure la pharmacienne titulaire Catherine Nicaise. Le vaccin anglo-suédois pâtit toujours d'une grande défiance.

 

 

Dans une quinzaine de jours, le bilan de l'expérimentation avec le vaccin Moderna sera tiré en Moselle. Un autre test en médecine de ville est également en cours sur l'île de la Réunion, cette fois avec le vaccin de Pfizer-BioNTech. C'est à l'issue de ces deux phases qu'une décision sera prise de vacciner en officine ou en cabinet médical avec un vaccin à ARN messager.

Lire aussi : Les pharmacies peuvent aussi vacciner avec Janssen !

 

En Moselle,

Lilian Bordron

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR