X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mercredi 23 septembre 🎙💊
Interviews
Florian Gotti - Un nouveau test pour la détection antigénique du coronavirus en 15 minutes
ÉCOUTER
PharmaNews
Les pharmanews de Raphaelle Bartet du Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Business Review
Business Review par Jean-Yves Maire Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
La Brigade
LA BRIGADE Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Melomind
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 22 Septembre 2020
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
PharmEquity. Philippe Besset : " Nous voulons rajeunir la profession et donner envie de revenir en officine " | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 21/09/2020

PharmEquity. Philippe Besset : " Nous voulons rajeunir la profession et donner envie de revenir en officine "

A l'occasion de la présentation de la plateforme PharmEquity, le président de la FSPF (Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France) Philippe Besset explique les grandes lignes de ce projet qui doit redonner envie aux pharmaciens de travailler en officine.

 

Philippe Besset, comment ce projet de plateforme de financement participatif est-il né ?

Le projet vient d’une dynamique sur la transmission générationnelle des officines. Nous voulions rajeunir la profession et donner envie de revenir en officine. Il y a plusieurs choses : se tourner vers les facultés et les étudiants, se tourner vers les adjoints. Avec l’UNPF, nous allons essayer de créer une dynamique avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème des transmissions : les banques, les experts comptables, les actionnaires, etc. Enfin, nous voulions que l’ensemble des pharmaciens, même ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens, puissent accéder à la titularisation. Nous avons voulu mobiliser les investissements de l’ensemble des pharmaciens dans un esprit éthique et avec la volonté d’aider les jeunes à s’installer.

Quel sera le rôle de la FSPF et de l'UNPF ?

Notre rôle a été de nous assurer que le pacte d’associés soit équilibré et qu’il respecte l’éthique de la profession. Notre rôle a été déterminant pour une démarche d’équilibre. Maintenant, nous allons évidemment avoir un rôle dans la communication vers les pharmaciens.

Cette plateforme est-elle une révolution pour le milieu pharmaceutique ?

C’est un projet avant tout facilitateur. Il n’a pas vocation à être universel. Il fait partie de la palette d’outils pour redonner l’envie à tout le monde de revenir vers le métier de pharmacien. Il fait partie de l’ensemble de la palette. Notre objectif est que les jeunes, les étudiants et les adjoints aient envie de redevenir pharmacie libérale.

Lilian Bordron

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR