X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du vendredi 22 octobre 🎙💊
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Samedi 23 Octobre 2021
ÉCOUTER
Quoi de neuf ?
Quoi de neuf de Victoria Cohen
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Nouvelles recommandations sur la diversification alimentaire | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 21/09/2021

Nouvelles recommandations sur la diversification alimentaire

Santé publique France vient de dévoiler de nouvelles recommandations sur la diversification alimentaire pour les enfants de 4 mois à 3 ans.

Afin d’accompagner au mieux les futurs parents, ainsi que les professionnels de santé́ et de la petite enfance et permettre une bonne appropriation de ces nouvelles recommandations alimentaires Santé publique France lance une campagne d’information.  

Bonnes pratiques alimentaires du bébé

Cette campagne présente des outils pratiques et contenus pédagogiques accessibles au plus grand nombre pour assurer aux jeunes enfants une diversification alimentaire réussie. Une première liste de recommandations s’établit ainsi : 

  • Introduire tous les groupes d’aliments, y compris les aliments réputés allergènes, dès le début de la diversification, c’est-à-dire entre 4 et 6 mois.
  • Introduire de nouvelles textures à partir de 6-8 mois (environ 2 mois après le début de la diversification).
  • Ne pas hésiter à proposer un aliment jusqu’à̀ 10 fois, un bébé́ peut avoir besoin de temps pour l’apprécier.
  • Ajouter systématiquement des matières grasses dans les préparations maison ou dans celles du commerce qui n’en contiennent pas.
  • Introduire les produits sucrés à l’âge le plus tardif possible et de manière limitée.
  • Faire confiance à̀ l’appétit de l’enfant et être attentif aux signes de rassasiement.
  • Ne pas forcer un enfant à manger
  • Être attentif à̀ l’environnement du repas.

Sensibiliser aux recommandations nutritionnelles

Les pharmaciens sont les interlocuteurs de santéprivilégiés pour relayer les recommandations auprès des parents et adapter leurs conseils à chaque enfant et chaque situation. 

Le Conseil national de l'Ordre des pharmacien rappelle qu'ils disposent à cet effet de nombreuses ressources via Santé publique France sur le site mangerbouger.fr, ainsi qu’avec Le petit guide de la diversification alimentaire disponible en téléchargement (et bientôt à la commande) auprès du Cespharm. 

Les parents peuvent également s’informer via plusieurs films disponibles sur YouTube, vidéos et tutoriels, ainsi que le site mangerbouger.fr.

Cette campagne s’inscrit de façon plus globale dans la contribution de Santé publique France à promouvoir des environnements favorables à la santé de l’enfant dès la grossesse et jusqu’à ses deux ans, période dite des « 1000 premiers jours » de l’enfant.

 

Juliette Malosse

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR