X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du jeudi 21 janvier 🎙💊
Interviews
Invité : Emmanuel Le Poul, pharmacien adjoint et chroniqueur Pharmaradio
ÉCOUTER
Focus
Focus
ÉCOUTER
PharmaNews
Les Pharmanews de Raphaëlle Bartet
ÉCOUTER
Business Review
Business Review de Jean-Yves Mairé
ÉCOUTER
Mieux-Etre
Mieux-Etre de Sonya Mellah
ÉCOUTER
Innovation
Innovation de Nicolas Latour
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Les agressions de pharmaciens en hausse selon l'Ordre | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 17/12/2020

Les agressions de pharmaciens en hausse selon l'Ordre

Dans un communiqué du 15 décembre 2020, l'Ordre national des pharmaciens a révélé que les agressions de pharmaciens étaient en hausse dans le contexte de la crise sanitaire.

 

Lors du premier confinement, l'Ordre national des pharmaciens avait déjà pu constater une hausse significative du nombre de cambriolages des officines. Dans un communiqué en date du 15 décembre 2020, le CNOP a dévoilé que les agressions de tout types (verbales, physiques, matérielles) étaient en augmentation.

Écouter aussi : Mag des Pharmaciens, que faut-il savoir des vaccins anti-Covid ?

Injures et vols

Le nombre de faits signalés a presque doublé : 523 en onze mois sur 2020 contre seulement 303 en 2019. Plus de la moitié de ces agressions correspondant à des injures et des menaces quand 44% concernent des vols.

Dans ces cambriolages, l'argent liquide est le principal attrait mais le vol de masques et de gel hydroalcoolique s'est également répandu.

 

Des situations localisées

Cette augmentation des agressions est dû selon l'Ordre à un " contexte épidémique inédit " et à " l'anxiété générale de la population, exarcerbée durant le premier confinement ". La période de mars à avril concentre près du tiers des agressions.

Parmi les régions les plus touchées, on retrouve l'Ile-de-France, devant les Hauts-de-France et l'Occitanie. Les territoires outres-mers ne sont pas épargnés à l'image de Mayotte où la situation est jugée très " préoccupante ".

Enfin, l'Ordre national des pharmaciens s'inquiète aussi du sort des laboratoires de biologie médicale. Les déclarations sont trop peu nombreuses pour tirer un constat réel mais les files d'attentes liées au dépistage de la Covid-19 ont également conduit à des agressions plus nombreuses.

Les pharmaciens, intensément engagés dans la lutte contre le coronavirus, peuvent compter sur un réseau de conseillers ordinaux référents sécurité pour les accompagner dans leurs démarches.

 

Lire aussi : Les plus de 65 ans majoritairement favorables à la vaccination contre la Covid-19

 

(Source : Ordre National des Pharmaciens)

Lilian Bordron

 

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR