X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mardi 20 octobre 🎙💊
Interviews
Invité : Hervé Jouves, Président du groupement Lafayette.
ÉCOUTER
PharmaNews
Les Pharmanews de Raphaëlle Bartet
ÉCOUTER
Business Review
Business Review de Jean-Yves Mairé
ÉCOUTER
Mieux-Etre
Mieux-Etre de Sonya Mellah
ÉCOUTER
La Brigade
La Brigade
ÉCOUTER
Innovation
Innovation de Nicolas Latour
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
GEMME : 10 propositions pour les médicaments génériques en marge du PLFSS 2021 | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 15/09/2020

GEMME : 10 propositions pour les médicaments génériques en marge du PLFSS 2021

Ce mardi 15 septembre 2020, le Gemme (GEnérique Même MEdicament) présentait 10 propositions pour le marché des médicaments génériques en amont de le PLFSS 2021 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale). Ces suggestions ont pour vocation de relancer le secteur après la crise sanitaire du Covid-19.

 

A l'occasion d'une conférence de presse le mardi 15 septembre 2020 à Paris, l'association Gemme (GEnérique Même MEdicament) a présenté ses propositions concernant le marché des médicaments génériques et biosimilaires en marge du PLFSS 2021 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale).

Ces mesures doivent permettre de pérenniser le secteur. Le président du Gemme, Stéphane Joly a tenu à rappeler l'importance des médicaments génériques durant la crise sanitaire du Covid-19, malgré la fragilité économique du secteur : " La crise du Covid-19 a mobilisé l’ensemble des acteurs pour faire face à une situation sans précédent. Il a démontré le role déterminant du médicament en terme général et du médicament générique notamment, pour assurer le traitement des patients grâce à la pluralité de l’offre."

 

3 axes majeurs : économique, santé publique et administratif

Au coeur de ses 10 propositions du Gemme, 3 secteurs forts se dégagent : un aspect économique, un aspect de santé publique et un aspect administratif. Voici la liste des mesures suggérées par le Gemme pour faire rebondir le secteur :

  1. Alléger la fiscalité sur les médicaments génériques, hybrides et biosimilaires

  2. Revoir à la hausse les prix ou limiter les baisses de prix dans certaines spécialités afin de permettre aux industriels d’investir 

  3. Alerter sur l’urgence de la publication des mesures réglementaires excluant les spécialités génériques de moins de 24 mois de commercialiation du périmètre de l’article 66 de la LFSS 2019

  4. Clarifier les sources d’insécurité juridique 

  5. Généraliser l’obligation de prescription en dénomination commune internationale (DCI) pour tous les médicaments du Répertoire

  6. Majorer le tarif à la consultation

  7. Généraliser l’incitation à la prescription hospitalière de médicaments biosimilaires délivrés en ville 

  8. Rétablir le droit de substitution des médicaments biologiques par le pharmacien, en initiation de traitement

  9. Réduire les délais administratifs d’accès au marché 

  10.  Supprimer les formalités administratives qui ralentissent leur commercialisation

 

Avec ces propositions, le Gemme veut continuer à développer encore davantage l'écosystème des médicaments génériques et biosimilaires. Réélu pour un nouveau mandat en juin 2020, Stéphane Joly se fixe des objectifs ambitieux : " Je voudrais atteindre la barre des 50% de médicaments génriques sur le marché français. Concernant les médicaments biosimilaires, atteindre un taux de pénétration de 80% en 2022. "

Reste à savoir si le gouvernement prenda en compte ses différents propositions, à quelques jours de le PLFSS 2021 (Projet de Loi de Finanement de la Sécurité Sociale).

 

Lilian Bordron 

 

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR