X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mercredi 23 septembre 🎙💊
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mercredi 23 Septembre 2020
ÉCOUTER
Interviews
Florian Gotti - Un nouveau test pour la détection antigénique du coronavirus en 15 minutes
ÉCOUTER
PharmaNews
Les pharmanews de Raphaelle Bartet du Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Business Review
Business Review par Jean-Yves Maire Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
La Brigade
LA BRIGADE Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Melomind
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Extension de l’obligation vaccinale : l’heure du bilan ! | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 07/07/2020

Extension de l’obligation vaccinale : l’heure du bilan !

Le ministère de la Santé vient de publier un rapport dans lequel il dresse le premier bilan des obligations vaccinales du nourrisson mise en place en 2018, et les résultats sont encourageants !

 

Mise en oeuvre, le 1er janvier 2018, l’extension de l’obligation vaccinale chez les nourrissons concrétisait le passage de 3 vaccination obligatoires à 11 : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, infection à Haemophilus Influenzae de type b, infection à pneumocoque, infections à méningocoque C, hépatite B, rougeole, oreillons, rubéole.


Après plus de deux ans, les données semblent aller dans le sens de cette extension. Ainsi, les couvertures vaccinales ont augmenté pour toutes les vaccinations des enfants nés en 2018 par rapport à ceux nés en 2017. En particulier pour la première dose contre le méningocoque C (de 35,5 à 75,8%) et pour celles contre l’hépatite B (90,5 à 96,3 % pour la première dose et de 83,1 à 89,4 % pour la troisième dose).

Cette amélioration des couvertures vaccinales a également été observée sur les vaccination recommandées au delà de 2, le HPV par exemple. Selon ce rapport c’est grâce à « un effet cumulé du renforcement de la communication autour de la vaccination, des actions de promotion mises en œuvre et de l’engagement de l’État, en accompagnement de la mesure législative d’extension des obligations vaccinales du nourrisson »

 

Une adhésion en hausse

 

Si l’adhésion des Français à la vaccination générale reste stable ( 73,9 % « globalement favorables", en revanche, la part de la population favorable à l’élargissement des obligations favorable a nettement augmenté ( de 49% à 63% entre 2017 et 2019).

Autre point positif selon les auteurs du rapport : les données de pharmacovigilance. À ce sujet, « aucun signal ou alerte particulier n’a été mis en évidence depuis le 1er janvier 2018 » souligne-t-il.

Enfin, le rapport enjoint à « procéder au rattrapage des vaccinations non effectuées ces trois derniers mois chez les nourrissons, mais également chez les enfants plus grands ». En effet la période de confinement a eu un effet néfaste sur certaines vaccination note le ministère : « la couverture vaccinale pour la première dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole chez les enfants âgés de 14 et 15 mois en mai 2020 a diminué de 2,5 points par rapport à l’année dernière, avec une tendance à une diminution plus marquée dans les départements où le virus Sars-CoV-2 a le plus circulé »

 

Valentin Flamant

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR