X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du lundi 24 février 🎙💊
Interviews
2ème prix de l'innovation IPFT Pierre Fabre
ÉCOUTER
Focus
Lynparaza - Pierre Gaudin
ÉCOUTER
PharmaNews
Vendredi 21 Fevrier
ÉCOUTER
Business Review
Vendredi 21 Fevrier
ÉCOUTER
Minute Juridique
Vendredi 21 Fevrier
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Joanne Kanaan et Anna Shirinskaya
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
EHPAD : l’état psychologique des personnes âgées en chute libre | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 06/02/2020

EHPAD : l’état psychologique des personnes âgées en chute libre

Le Ministère de la Santé a publié vendredi dernier son étude concernant la situation psychologique des patients dans les établissement spécialisés. Mauvaise nouvelle, certaines personnes âgées sont dans un profond mal-être.

C’est précisément la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), un organisme d’audit rattaché au ministère de la Santé, qui a réalisé son enquête CARE-Institutions en 2016. Elle a été menée auprès de 3.300 personnes âgées de plus de 60 ans résidant dans différents dans les maisons de retraite, dans les maisons de retraite non Ehpad et dans les établissements de soins de longue durée (SLD).

Un certain panier d’individus observés et interrogés, pour lequel un senior sur trois déclare ne se sentir « jamais ou rarement heureux ». Ils ont été interrogés sur une liste de maladies et de symptômes dépressifs. Le DREES a aussi créé un indicateur de bien-être à partir d’un questionnaire sur leur ressenti psychologique.

C’est un fait, ce tiers des patients de différent établissements de retraite, n’a vraiment plus le moral et se trouve dans une situation psychologique difficile pour ne pas dire désastreuse. 20 % disent se sentir « tristes souvent ou en permanence au cours du mois ».  

 

Un fossé avec le domicile

Le résultat de l’étude est d’autant plus dramatique qu’il met en évidence un certain mal-être des patients au sein même des établissements spécialisés . L’état de ces patients est plus dégradé que celui de personnes vivant à leur domicile : 20% des résidents d’établissements spécialisés ne pratique aucune activité quotidienne, en comparaison avec les personnes vivant à domicile.

Il faut aussi noter que cette détresse des personnes âgées a particulièrement été observée au sein des EHPAD dans lesquels ont été relevés des niveaux de fatigue, de lassitude ou d’épuisement plus élevés chez les patients, ainsi manque d’appétit deux fois plus élevé qu’ailleurs.

Tout le problème est là, ces patients souffrent de jour en jour et sont en véritable situation de détresse non sans un certain sentiment d’isolement pour les plus névrosées. Dans le baromètre publié en 2017, près de 65% des français déclaraient ne jamais souhaiter vivre dans un établissement spécialisé pour personnes âgées.

 

Corentin Nadjar-Leguy

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR