X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du jeudi 29 octobre 🎙💊
Interviews
Invité : Alain Marcillac, référent Sécurité au Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens
ÉCOUTER
Focus
Focus
ÉCOUTER
PharmaNews
Les Pharmanews de Raphaëlle Bartet
ÉCOUTER
Pratique officinale
Pratique officinale de Jean-Michel Mrozovski
ÉCOUTER
Mieux-Etre
Mieux-Etre de Sonya Mellah
ÉCOUTER
Innovation
Innovation de Nicolas Latour
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Dermatite atopique : l'hôpital Paris Saint-Joseph sensibilise public et professionnels de santé | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 18/09/2020

Dermatite atopique : l'hôpital Paris Saint-Joseph sensibilise public et professionnels de santé

Le 14 septembre 2020 a eu lieu la 3e Journée Internationale de la Dermatite Atopique. À cette occasion, l'hôpital Paris Saint Joseph a organisé des portes ouvertes pour sensibiliser les patients et les professionnels de santé à cette maladie chronique de la peau.

 

L'hôpital Paris Saint-Joseph, situé dans le 14e arrondissement de Paris, a organisé une séance de portes ouvertes ce lundi 14 septembre 2020 à l'occasion de la Journée Internationale de la Dermatite Atopique.

Objectif sensibilisation 

Cette maladie inflammatoire chronique de la peau touche près de 2,5 millions de français, dont 100 000 souffrent d'une forme sévère. La cheffe du service de dermatologie de l'hôpital Paris Saint Joseph rappelle la nécessité de cette journée d'information : " Le but est de sensibiliser à la fois la population mais aussi nos confrères pharmaciens et médecins, de l’arrivée de nouvelles molécules qui ont des voies d’actions très efficace dans le traitement de la dermatite atopique. "

Généralement, l'eczéma se traite avec des crèmes à base de dermocorticoïdes, ce qui peut effrayer les patients et même les professionnels de santé. La cheffe du service, Dr Charlotte Fite, tire le constat concernant la prise en charge des patients atteints de dermatite atopique :

" Ce que je remarque déjà, c’est qu’environ 9 patients sur 10 que je reçois ont eu une insuffisance de traitement. Non pas qu’il y une méconnaissance de la part des patients, mais de la façon dont on explique la durée du traitement, il y a une peur qui s’installe par rapport à la crème à base de cortisone qui n’est pas fondée. "

Espoirs thérapeutiques 

Mais il arrive aussi que les crèmes à base de corticoïdes ne suffisent plus à soulager le patient, notamment dans les formes sévères de la maladie. Fort heureusement, depuis quelques années, de nouveaux traitements ont fait leur apparition, comme l'explique le Dr Fite :

" Il y a une crème à base d’un immuno-supresseur qui s’appelle le tacrolimus et qui est délivrée en ville. L’étape d’après, c’est de proposer des médicaments immunosuppresseurs. On a actuellement 3 molécules, dont 2 ont l’autorisation de mise sur le marché dans cette indication : la cyclosporine et le dupilumab. Le premier est un ancien immunosuppresseur que l’on utilise dans les greffes d’organes. Le second se fait par voie injectable toutes les 2 semaines. cette molécule est apparue il y a 3-4 ans sur le marché et donne des résultats vraiment encourageants. "

 

Lilian Bordron

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR