X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du jeudi 21 janvier 🎙💊
Interviews
Invité : Emmanuel Le Poul, pharmacien adjoint et chroniqueur Pharmaradio
ÉCOUTER
Focus
Focus
ÉCOUTER
PharmaNews
Les Pharmanews de Raphaëlle Bartet
ÉCOUTER
Business Review
Business Review de Jean-Yves Mairé
ÉCOUTER
Mieux-Etre
Mieux-Etre de Sonya Mellah
ÉCOUTER
Innovation
Innovation de Nicolas Latour
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Débat sur les produits cosmétiques | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 14/12/2020

Débat sur les produits cosmétiques

La FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) a répondu suite à une enquête parue au sein du magazine " 60 millions de consommateurs " à propos des effets indésirables qui seraient encore présents en trop grand nombre dans les produits cosmétiques.

 

Dans un hors-série à paraître en janvier prochain, le magazine " 60 millions de consommateurs " a décortiqué les formules de 160 produits issus de 14 familles différentes (déodorants, savons, gel-douches). Suite à cela, la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) a décidé de réagir via un communiqué.

 

Des substances indésirables en trop grand nombre

Dans sa liste, le magazine classe 60 produits dans la catégorie " à privilégier " car ils ne contiennent pas ou très peu d'ingrédients problématiques pour la santé ainsi que pour un prix raisonnable.

Dans les points négatifs, 60 millions de consommateurs met notamment en avant l'emploi excessif de sodium lauryl sulfate et d'ammonium lauryl sulfate dans les gels douches et shampooings qui sont des tensioactifs irritants pour la peau et les yeux.

Autre point noir, la présence trop importante d'allergènes que l'on peut retrouver dans les huiles essentiels ou les parfums ainsi que des substances pouvant perturber le système hormonal.

 

La FEBEA dénonce une méthodologie " anxiogène "

Face à ces critiques, la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) a tenu à réagir. Dans son communiqué, la fédération regrette la méthodologie dite " approximative et anxiogène " employée par 60 millions consommateurs.

Le président de la FEBEA, Patrick O'Quin, regrette par ailleurs la non prise en compte de l'efficacité du produit. La FEBEA tient à rappeler que tous les produits cosmétiques vendus en France respectent la réglementation cosmétique européenne.

Les pharmaciens devraient certainement avoir un oeil attentif sur la liste et les conclusions tirées par le magazine " 60 millions de consommateurs " afin de constituer son comptoir de parapharmacie.

(Source : 60 millions de consommateurs / FEBEA)

Lilian Bordron

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR