X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mercredi 23 septembre 🎙💊
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mercredi 23 Septembre 2020
ÉCOUTER
Interviews
Florian Gotti - Un nouveau test pour la détection antigénique du coronavirus en 15 minutes
ÉCOUTER
PharmaNews
Les pharmanews de Raphaelle Bartet du Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Business Review
Business Review par Jean-Yves Maire Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
La Brigade
LA BRIGADE Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Melomind
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Coronavirus : mesures exceptionnelles pour les masques et gels hydroalcooliques | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 26/03/2020

Coronavirus : mesures exceptionnelles pour les masques et gels hydroalcooliques

Pour tenter de mettre fin aux pénuries à répétition dans une grande partie des officines, le Gouvernement a renforcé leurs conditions de dispensation et de vente.

Alors que l’épidémie du coronavirus continue de gagner le territoire, les inquiétudes grandissent. Si la majorité des pharmacies est déjà largement dévalisée depuis plus d’un mois, le Gouvernement a annoncé une nouvelle mesure. Hier matin sur France Inter, sa porte-parole Sybeth Ndiaye a expliqué que les masques disponibles dans les pharmacies ne pourraient être vendus que sur prescription médicale : « On ne doit pas acheter de masques, et d’ailleurs on ne peut pas en acheter, puisque nous avons donné des instructions aux pharmacies pour qu’elles ne distribuent des masques que sur prescription médicale ».

 

Pas d’inquiétude à avoir

Avec cette mesure, le Gouvernement entend empêcher l’achat compulsif de masques de protection. Pour autant, Sybeth Ndiaye a réaffirmé qu’il « n’y avait pas de risque de pénurie de masque ». La logique de gestion de stocks ne semble pas menacée, puisqu’elle est encadrée par un décret. Par ailleurs, le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé mardi sous l'appui d'Emmanuel Macron, que 10 millions de masques supplémentaires seraient fournis aux pharmacies, mais en priorité pour les soignants. 

Tweet d'Emmanuel Macron : " Nous réquisitionnons tous les stocks et la production de masques de protection. Nous les distribuerons aux professionels de santé et aux Français atteints par le Coronavirus

Encadrer la vente des gels

Dans un deuxième temps, le problème de pénurie s’est étendu aux gels hydroalcooliques. À l’annonce des précautions sanitaires par le Ministère des Solidarités et de la Santé, les gels vendus en officine ou dans d’autres commerce, ont été dévalisés à la même vitesse que les masques. Le ministre de l’économie Bruno Lemaire a ainsi annoncé ce matin que leur prix seraient encadrés par décret : « Je demande que le prix du gel ne soit pas multiplié par le contexte. Il l'est parfois et ce n'est pas acceptable ».

Mais est-ce ainsi le signe d’une majoration des prix ? « Nous commes sur un prix de 2 euros, plafond, pour 50 ml et de 3 euros plafond, pour 100 ml » a annoncé la Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d'état auprès du ministre de l'Économie et des Finances. 

Outre ces mesures, certains individus ne devraient sans doute pas encore avoir trop de mal à trouver leur bonheur. Il ne faut pas oublier les plateformes sur internet comme arrêtmaladie.fr, qui propose d’envoyer thermomètre et masque à ses visiteurs qui souhaitent se faire délivrer des arrêts de travail. Voilà de quoi se procurer ce précieux masque sans avoir à subir une certaine inflation des prix.

 

Corentin Nadjar-Leguy

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR