X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du vendredi 03 avril 🎙💊
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Samedi 4 Avril 2020
ÉCOUTER
Minute Gestion By Smart RX
La Minute Gestion : Comment sécuriser la facturation au comptoir ?
ÉCOUTER
Interviews
Gregory Tempremant - Président de l'URPS Pharmaciens (Hauts-de-France)
ÉCOUTER
Focus
Michael Chekroun - Fondateur de Carenity
ÉCOUTER
PharmaNews
Vendredi 3 Avril
ÉCOUTER
Business Review
Vendredi 3 Avril
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Coronavirus : 20 projets scientifiques sélectionnés par Aviesan | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 20/03/2020

Coronavirus : 20 projets scientifiques sélectionnés par Aviesan

Lors d’une conférence de presse qui se tenait ce mercredi au Ministère de la Recherche et de l’Innovation, les résultats d’un premier appel d’offre ont été annoncés. 33 ébauches de projets scientifiques avaient été proposé au total dans la lutte contre le Covid-19.

C’est dans le cadre du « Consortium Reacting » que l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan) a sélectionné 20 projets scientifiques portés sur la gestion et le traitement de l’épidémie Covid-19 qui continue de frapper le pays de plein fouet.

Pour rappel, l’Aviesan est constituée et a été fondée par 9 acteurs académiques essentiels : le centre CEA Paris-Saclay, le CNRS (centre national de la recherche scientifique), INRAE (institut national de la recherche agronomique), l’Inria (institut national de recherche en informatique et en automatique), l’Inserm (institut national de la santé et de la recherche médicale), l’Institut Pasteur, l’IRD (institut de recherche pour le développement), la CPU (conférence des présidents d’université) et la Conférence des directeurs généraux de centres hospitaliers régionaux et universitaires.

Créé en 2013, le Consortium Reacting est un groupement encadré par l’Inserm dans le but de constituer une structure de veille et de prévention, financée en cas de crise. Il s’inspire ainsi des actions menées durant les précédentes crises sanitaires afin de déterminer quels types de politiques publiques seraient les plus appropriés.

Au-delà d’une crise sanitaire, le Coronavirus a rapidement engendré une crise économique et sociale. L’urgence devient donc de pouvoir s’adapter au contexte actuel : « Nous avons un système de recherche très performant, mais nous avons besoin de réinvestir dans la recherche de manière plus pérenne et c’est l’objet du travail du Gouvernement », expliquait Frédérique Vidal lors de la conférence de presse.

 

« Il y a eu un parti-pris de ne pas financer des projets vaccinaux, cela ne nous a pas paru réaliste. »

Les 20 projets de recherche sélectionnés sont extrêmement complémentaires. L’épidémie y est abordée sous différents angles, que l’Aviesan a classé en 4 thématiques : 3 projets de recherche en épidémiologie, 6 à visée diagnostique, clinique et thérapeutique, 4 en sciences humaines et sociales, et 7 en recherche fondamentale.

Pour autant, il ne s’agit pas de favoriser le développement d’un potentiel vaccin. Effectivement, « Il y a eu un parti-pris de ne pas financer des projets vaccinaux, cela ne nous a pas paru réaliste. La recherche clinique ne se trouve pas en situation de répondre à ce type de question », a souligné Jean-François Delfaissy, le Président du Comité scientifique Reacting.

Yazdan Yazdanpanah : L'essai clinique est un essai à 4 bras. Les traitements ont été choisis selon les recommandations de l'OMS, sur les médicaments qu'elle considérait comme prioritaires.

Plusieurs essais clinique vont prochainement être mis en place avec 3200 patients, comme l’a expliqué Yazdan Yazdanpanah, le Directeur du Reacting. 4 types de traitements seront ainsi testés tour à tour sur les malades : Un traitement classique d’oxygénation et de ventilation, un traitement antiviral injectable (le remdesivir), ainsi que le Kaletra développé par le laboratoire Abvi (notamment utilisé pour le VIH). Puis 4ème mêlant les traitements Kaletra et Beta, ce dernier étant développé par le laboratoire Merck.

 

Corentin Nadjar-Leguy

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR