X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mercredi 23 septembre 🎙💊
Interviews
Florian Gotti - Un nouveau test pour la détection antigénique du coronavirus en 15 minutes
ÉCOUTER
PharmaNews
Les pharmanews de Raphaelle Bartet du Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Business Review
Business Review par Jean-Yves Maire Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
La Brigade
LA BRIGADE Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Melomind
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 22 Septembre 2020
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Confinement : Plus de temps passé assis et devant les écrans ! | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 22/06/2020

Confinement : Plus de temps passé assis et devant les écrans !

Santé publique France a mené une enquête afin de comprendre comment 51 jours de confinement ont transformé le mode de vie des Français. Et sans surprise, le temps passé assis et devant les écrans a nettement augmenté, tandis que la pratique d’une activité physique a diminué. 


Durant 8 semaines, les Français ont du restreindre leurs déplacements. Dans son enquête CoviPrev, Santé Publique France s’est attachée à évaluer l’évolution de la pratique sportive, ainsi que te temps passé assis et devant un écran.

Que ce soit pour travailler, étudier, se divertir ou rester en contact, le confinement a été une période propice à l’utilisation des nouvelles technologies. Pendant leur temps libre, en moyenne, les personnes interrogées ont passé 5 heure par jour devant un écran. Par ailleurs, 59% des sondés ont déclaré une hausse du temps passé devant un écran lors de leur temps libre. Des chiffres qui touchent en particuliers les jeunes et les urbains.

Près de 6h30 passées assis par jour en moyenne

Santé Publique France a également interrogés les Français sur le temps qu’ils ont passé en position assise pendant le confinement. Là encore, sans surprise, 61% des sondés ont déclaré une augmentation du temps passé assis, qui s’élève en moyenne à 6h19 par jour. Les catégories les plus concernées sont les moins de 30 ans et les personnes vivant en zone urbaine.

« Ces résultats confirment la nécessité de renforcer les actions de lutte contre la sédentarité des jeunes adultes mais aussi des enfants et des adolescents qui sont peu sensibles aux longues périodes de temps passé assis ou allongé contrairement aux personnes plus âgées. C’est un des objectifs du programme Nutrition de Santé Publique France » analyse Anne-Juliette Serry, responsable de l’unité nutrition et activité physique à Santé publique France.

Moins d’activité physique.

Enfin, Santé Publique France a établi que près de la moitié des personnes interrogées ont déclaré une diminution de leur activité physique. Autre chiffre, inquiétant : près de 6 Français sur 10 ont pratiqué moins de 30 minutes d’activité physique par jour pendant le confinement. Des résultats qui s’expliquent par les restrictions de déplacements, mais aussi par l’isolement imposé par la mesure.

En revanche, pour 63% des sondés, le confinement n’a pas rimé avec diminution de l’activité physique (45% d’entre eux n’ont pas changé leur habitude 18% ont augmenté leur pratique sportive). Ce sont les femmes qui ont été les plus nombreuses à augmenter leur temps d’activité physique.

Selon Santé Publique France « la fin du confinement est propice à la reprise des activités physiques quotidiennes ». L’agence avertit néanmoins : « Une attention toute particulière doit toutefois être accordée à la sédentarité et la rupture de sédentarité pour les personnes qui poursuivent le télétravail. »

 

Valentin Flamant

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR