X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du mercredi 23 septembre 🎙💊
Interviews
Florian Gotti - Un nouveau test pour la détection antigénique du coronavirus en 15 minutes
ÉCOUTER
PharmaNews
Les pharmanews de Raphaelle Bartet du Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Business Review
Business Review par Jean-Yves Maire Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
La Brigade
LA BRIGADE Mardi 22 Septembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Melomind
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 22 Septembre 2020
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
97% des Français ont confiance en leur pharmacien | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 22/04/2020

97% des Français ont confiance en leur pharmacien

Une unanimité qui reflète la satisfaction du service rendu aux patients en cette crise de Covid-19, ainsi que le travail acharné des pharmaciens, toujours en première ligne : pharmaciens de quartier et médecin généraliste sont désormais sur le même plan quant à la confiance que leur accorde les français. 

Les derniers sondages IFOP et du groupe PHR apportent le regard tout frais des Français sur les pharmaciens d'officine, ou plutôt de 1007 français, interrogés du 15 au 16 avril 2020. Le bilan positif que laissent transparaitre les résultats de l'étude met en évidence un certain respect envers des officines et des professionnels dont les services semblent conformes aux attentes des Français interrogés. 

C'est certain, la proximité qui s'est créée a su influencer la venue d'une grande transparence avec les patients, encore plus particulièrement dans les pharmacies de quartier. Le dévouement des professionnels finit par payer et la récompense n'est pas à négliger : des liens forts se développent avec les patients. 

 

De la confiance à l'attachement 

Pharmacien pourrait-il devenir un jour le métier favori des français et ainsi prendre le dessus sur le métier d'infirmier et d'infirmière ? En tous les cas, 94% des Français font confiance au pharmacien en général, et mieux encore, 97% confirment cette confiance envers leur pharmacien de quartier : un chiffre pour la première fois identique à celui accordé aux médecins généralistes. 

Si le bras de fer était constamment remporté par les généralistes ces dernières années, voilà désormais une égalité avec les pharmaciens d'officine. Une suite sans doute logique pour des patients qui ont pris l'habitude de se tourner vers leur pharmacien sans jamais la changer : Plus d'1 Français sur 2 a indiqué fréquenter autant son officine pendant la pandémie de Covid-19 qu'auparavant. 

En plus d'encourager de la confiance, le courage et la détermination des professionnels semblent créer un lien pour 74% des interrogés qui expriment un sentiment d'attachement. 

 

Une considération en progrès 

Allant directement de pair avec la confiance des patients, la vision de la pharmacie évolue elle aussi quand 8 Français sur 10 estiment la pharmacie comme une sorte de service public : « Quand nous posions la question les années précédentes nous étions à 30-40 %, il y a un écart fantastique », soulignait Lucien Bennatan, pharmacien d'officine et président du groupe PHR (Pharmacie Référence) auprès de la Revue Pharma

La perception du rôle du pharmacien comme acteur de santé s'est comme qui dirait accentuée avec la crise liée au Sars-Cov-2 comme le précise le président de PHR « Nous avons été perçus comme des professionnels de santé en première ligne, indispensable, courageux, aujourd’hui et demain où l’on veut nous voir impliqués dans les politiques de santé» : c'est bien ce que confirment 82% des interrogés par l'IFOP en estimant que les pharmacies devraient être davantage associées à l'élaboration des politiques de prévention en matière de santé. 

La reconnaissance des pharmaciens semble à présent indéniable. Leur action et leur poids sur la situation reste cruciaux : 

Olivier Véran remercie les Pharmaciens sur Twitter

 

L'étape d'après

23% ne pensent pas qu'elles constituent le principal lieu permettant à des Français d’accéder à des soins ou des conseils en matière de santé, un chiffre qui garde toute son importance pour Lucien Bennatan et révèle encore certains carences : « l’image que nous laissons paraître n’est pas à 100 % un lieu de santé, il faut donc changer l’organisation de la pharmacie, c’est un axe de développement ». 

Mais ces services que les pharmaciens ont adaptés et continuent d'adapter à la situation actuelle pour les patients, peuvent aussi mettre en lumière de nouveaux enjeux d'évolution pour la profession. « La pharmacie de quartier est plébiscitée, ainsi que les services digitaux, c’est la pharmacie du futur. Nous devons dessiner l’officine idéale pour les Français ». 

 

 

Corentin Nadjar-Leguy 

 

Lucien Bennatan, président du groupe Pharmacie Référence, est l'invité du magazine Opinion ce 22 Avril 2020 sur Pharmaradio : à écouter à partir de 10 heures et disponible à volonté en podcast. 

 

Tous les résultats du sondage de l'IFOP sont à retrouver ici : https://www.ifop.com/publication/le-role-et-la-place-des-pharmaciens-dans-la-crise-du-coronavirus/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-role-et-la-place-des-pharmaciens-dans-la-crise-du-coronavirus

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR