X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du lundi 21 novembre 🎙💊
PharmaNews
Mercredi 20 Novembre
ÉCOUTER
Business Review
Mercredi 20 Novembre
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - Rachat de Fitbit
ÉCOUTER
Pharmacie Hospitalière
Pharmacie hospitaliere - La mobilisation des hospitaliers
ÉCOUTER
Interviews
Serge Alezier, fondateur du Pharma Logistics Club - Le colloque TIPS
ÉCOUTER
Focus
Perrine Calmes - Fin de vie
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Vitamine D : gare aux excès ! | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 14/05/2019

Vitamine D : gare aux excès !

En général, la vitamine D est présentée comme un médicament miracle. Mais elle ne serait pas dénuée de dangers.

 

 

 

La vitamine D, au cours de la dernière décennie, a été décrite comme une pilule miracle permettant de lutter contre les maladies cardio-vasculaires, le cancer…incitant une large part de la population à prendre des suppléments vitaminiques. D’abord, tous ses bienfaits n’ont pas été démontrés. Le seul rôle connu de la vitamine D est son impact pour la minéralisation osseuse, en favorisant l’absorption du calcium notamment. Mais ce n’est pas sans risque, non plus. Le cas d’un patient victime d’un surdosage de vitamine D doit nous inciter à la prudence face aux compléments alimentaires. Ce cas vient d’être rapporté par le Journal de l’Association Médicale qui met en garde contre les risques d’une surconsommation de vitamine D.

 

Quels sont les dangers ?

 

Un Canadien de 54 ans s’était fait  prescrire une dose trop importante de vitamine D alors qu’il n’en avait pas besoin. Au retour d’un voyage en Asie, au cours duquel il avait été exposé beaucoup au soleil (qui favorise la production de vitamine D par la peau), l’homme est admis à l’hôpital avec un taux de créatinine très élevé, signe d’une insuffisance rénale. La créatinine est un marqueur du fonctionnement des reins. Malgré les multiples examens réalisés à l’hôpital, personne ne comprend la cause de  cette insuffisance rénale.

 

Comment peut-on affirmer que la vitamine D est en cause ?

 

Le patient pensait sans doute, comme beaucoup de gens, que la Vitamine D était totalement bénéfique. Au cours d’un interrogatoire, quasiment policier fait par les médecins, il a fini par mentionner que son naturopathe lui avait prescrit de fortes doses de vitamineDIl ne présentait pourtant aucune fragilité osseuse ou carence en vitamine. Mais de surcroît, le patient s’est trompé de dosage (deux fois la dose, pendant 2 ans et demi).

 

Comment va ce patient aujourd’hui ?

 

Finalement, le patient a retrouvé un taux de calcium et de vitamine D normal au bout d’un an grâce à une prise en charge adaptée. Néanmoins, il est toujours atteint d’une insuffisance rénale modérée. 

 

Selon les auteurs de l’étude, ce cas "remet en question" les prescriptions à l’aveugle de cette vitamine. Les patients, comme les cliniciens, gagneraient à être mieux informés des risques liés à la libre utilisation de la vitamine D. Le risque d’insuffisance rénale en cas de surdosage est connu. Il était faible avant que la vitamine D soit à la mode. Il faut désormais être vigilant.

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR