X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 20 Novembre 2018
ÉCOUTER
Revue de Presse
Revue de presse du Mardi 20 Novembre 2018
ÉCOUTER
Decryptage Martine Perez
Martine Perez Cueillette des champignons
ÉCOUTER
Good Morning Pharmacies
Good Morning Pharmacies du Mardi 20 Novembre 2018
ÉCOUTER
Interviews
Anne Sophie Joly
ÉCOUTER
Les Dossiers de la santé
Le diabète
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Vaccination contre la grippe : organiser son officine ! | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 30/09/2018

Vaccination contre la grippe : organiser son officine !

Vaccination contre la grippe saisonnière à l'officine : organiser son officine pour accueillir ce nouveau service

 

Deux nouvelles régions s'apprêtent à entrer dans l'expérimentation de la vaccination contre la grippe saisonnière à l'officine. A la veille de cette nouvelle saison, quels conseils donner aux pharmaciens qui souhaitent proposer ce service en terme d'accueil des patients et d'organisation de leur officine ? 

C'est le Mag des pharmaciens spécial « Vaccination contre la grippe à l'officine ». David Paitraud, pharmacien et journaliste reçoit Olivier Rozaire, pharmacien d'officine et président de le l'URPS pharmacien région Auvergne-Rhône-Alpes, et Christine Caminade, pharmacien et responsable de l'organisme de formation Christine Caminade Conseil ainsi que le témoignage d'Isabelle Lebert, pharmacien en Charentes. 

 

Pour la deuxième année, les pharmaciens d'officine vont pouvoir vacciner une partie des patients contre la grippe saisonnière. Cette expérimentation voulue par la profession et soutenue par le gouvernement a montré son intérêt et son efficacité : 160 000 personnes ont ainsi choisi leur pharmacien pour l'injection du vaccin antigrippal au cours de la saison 2018/2019. Cette année, deux régions supplémentaires entrent dans cette expérimentation ; l'Occitanie et les Hauts-de-France rejoignent la Nouvelle Aquitaine et la région Auvergne-Rhône-Alpes. La cible des patients est également élargie : les primovaccinants et les femmes enceintes peuvent bénéficier cette année de la vaccination à l'officine. 

 

Un lieu et une équipe au service de la vaccination

Si certains pharmaciens souhaitent confirmer l'essai, d'autres vont proposer ce service pour la première fois. Comment organiser l'officine pour accueillir le patient dans les meilleures conditions ? Faut-il communiquer sur ce service et comment le faire ? Autant de questions pratiques auxquelles il est mieux de se préparer. « La formation au geste vaccinal est une étape fondamentale, obligatoire et inscrite dans les textes définissant le cadre de cette expérimentation », rappelle Christine Caminade, responsable de l'organisme de formation Christine Caminade Conseil. Depuis plusieurs mois, elle parcourt la France pour former les pharmaciens qui veulent participer à l'expérimentation. Dans sa région Auvergne Rhône Alpes, Olivier Rozaire, pharmacien d'officine et président de l'URPS pharmacien, a également multiplié les rencontres avec les officinaux du secteur. « Il y a une organisation à mettre en place : les locaux doivent évidemment être adaptés, aménagés pour faire l'injection dans les meilleures conditions », explique notre confrère avant d'ajouter que la vaccination est aussi une affaire d'équipe : « si le pharmacien, adjoint ou titulaire, est le seul autorisé à faire l'injection, ce nouveau service reste néanmoins un travail d'équipe. Il faut organiser chaque poste pour permettre de dégager du temps à vacciner, sans pénaliser le comptoir et la dispensation des médicaments ». En Charentes, Isabelle Lebert se prépare pour une deuxième saison de vaccination : « je n'ai pas de conseils particuliers à donner, si ce n'est de se lancer dans cette vaccination que si l'on est motivé ». 

 

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR