X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Les Dossiers de la santé
Le directeur des affaires Publiques et Gouvernementales ?
ÉCOUTER
Decryptage Martine Perez
Martine Perez - Grippe et mortalité
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 18 Decembre 2018
ÉCOUTER
Revue de Presse
Mardi 18 Decembre 2018
ÉCOUTER
Interviews
Philippe Besset (FSPF) - Serialisation
ÉCOUTER
Good Morning Pharmacies
Mardi 18 Decembre 2018
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Quand un médicament renaît de ses cendres | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 06/03/2018

Quand un médicament renaît de ses cendres

Fascinante, l’histoire de la Flunarizine, médicament commercialisé depuis plus de 30 ans en France dans le traitement de la migraine. Au fil des années, ce médicament a laissé place à d'autres traitements plus efficaces et plus performants. Les prescripteurs l'ont peu à peu délaissé, ce qui fait qu'aujourd'hui, il est utilisé de manière plus confidentielle.

 

Et voilà qu'en 2018, une équipe de chercheurs de l'Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), découvre que ce médicament ancien aurait une efficacité dans une maladie génétique.

 

Ce médicament, c'est la flunarizine, que l'on retrouve dans la spécialité SIBELIUM, que les pharmaciens connaissent bien. Cette molécule pourrait avoir une deuxième vie. Les travaux menés par des chercheurs de l'équipe INSERM et des universités Paris Descartes et Paris Diderot ont permis de tester avec succès la flunarizine dans une maladie génétique : l'amyotrophie spinale. Cette maladie est rare, elle est causée par une mutation sur le gène SMN1. On parle d'ailleurs de cette maladie lors du téléthon, qui est l'occasion d'entendre des témoignages de personnes atteintes d'amyotrophie spinale. A cause de la mutation génétique, il y a une dégénérescence des motoneurones, ces neurones qui sont censés stimuler les muscles. La personne qui est atteinte d'amyotrophie spinale présente une perte musculaire importante, ce qui se traduit par l'impossibilité de marcher ou encore de tenir la tête droite. C'est une maladie grave et incurable, on ne sait pas la soigner aujourd'hui.

 

Et voilà qu'une molécule qui traîne dans les rayons de pharmacie depuis 30 ans apporte un nouvel espoir. La flunarizine présenterait un effet neuroprotecteur, c'est-à-dire qu'elle protègerait et donc préserverait ces fameux motoneurones. On n’a pas encore compris comment cette molécule agit, mais les premiers résultats sont vraiment prometteurs. Les travaux ont été menés chez des souris malades. On leur a injecté dès la naissance de la flunarizine dans la moelle épinière. Et on a observé que l'espérance de vie a augmenté de 40 %. On est encore loin du traitement chez les hommes, il y a encore beaucoup d'étapes à franchir, la prochaine étant la mise en place d'un essai clinique.

 

Cette découverte n'est pas si rare dans l'histoire du médicament. Souvenez-vous, il n'y a pas si longtemps, on s'est rendu compte des bénéfices du baclofène dans le traitement de la dépendance alcoolique. Un intérêt thérapeutique découvert par hasard, puisque ce médicament avait une tout autre indication thérapeutique. Et depuis, un protocole a été mis en place et une AMM est même attendue normalement en 2018.

 

L'histoire de la flunarizine et de l'amyothrophie spinale montre donc que la recherche ne se résume pas à trouver de nouvelles molécules, mais dans bien des cas, d'approfondir les connaissances sur des molécules existantes.

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR