X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Pharma Coach
Maladie grave : quel accompagnement en pharmacie ?
ÉCOUTER
Revue de Presse
Revue de Presse Santé du 15/10/2018 avec Irène Lopez
ÉCOUTER
Decryptage Martine Perez
Dysfonctions érectiles : on vient de découvrir des causes génétiques !
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du 15/10/2018
ÉCOUTER
Good Morning Pharmacies
Good Morning Pharmacies du 15/10/2018
ÉCOUTER
Pharmaciens de demain
Réforme de la formation : fin du numérus clausus, où allons-nous ?
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Ruptures d’approvisionnement : 30 propositions | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 10/10/2018

Ruptures d’approvisionnement : 30 propositions

La mission d’information sur la pénurie des médicaments (ouverte le 28 juin), présidée par le sénateur Yves Daudigny, a remis son rapport. 

 

Trente propositions ont été émises pour pallier les ruptures d’approvisionnement :

relancer une production pharmaceutique de proximité par la mise en place, expérimentale, d’exonérations fiscales ciblées au bénéfice d’entreprises s’engageant sur des investissements pour l’implantation en France de sites de production de médicaments ou de substances pharmaceutiques actives essentiels pour la sécurité sanitaire européenne, assorties de contreparties exigeantes ;

instituer un programme public de production et distribution de quelques médicaments essentiels concernés par des arrêts de commercialisation, ou de médicaments « de niche » régulièrement exposés à des tensions d’approvisionnement ;

responsabiliser les industriels selon deux directions : en premier lieu, en instaurant la transparence sur l’historique de leurs ruptures ainsi que sur les manquements éventuels à leurs obligations ; en second lieu, en sanctionnant financièrement les laboratoires qui n’assureraient pas un approvisionnement approprié et continu du marché français ; 

faciliter l’exercice professionnel des distributeurs (notamment les pharmaciens) lorsqu’ils doivent faire face, dans l’urgence, à des tensions ou ruptures d’approvisionnement ;

développer la coopération européenne, notamment en activant les achats groupés de vaccins et en créant un statut spécifique pour certains médicaments critiques inspiré du statut des médicaments orphelins.

 

Ces propositions sont-elles satisfaisantes ? Votre avis nous intéresse !

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR