X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Decryptage Martine Perez
Martine Perez -Exercice physique bénéfique pour les malades mentaux
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Mardi 20 Aout 2019
ÉCOUTER
Revue de Presse
Revue de presse du Mardi 20 Aout 2019
ÉCOUTER
Interviews
Série de l'été : Pr. Marie-Odile Krebs (projet PSYCARE)
ÉCOUTER
Innovation
Nicolas Latour - MEDPay
ÉCOUTER
Face à l'actu
L'industrie pharmaceutique fait-elle encore rêver ?
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Le Prix de Cession by CGP | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 19/04/2019

Le Prix de Cession by CGP

L'étude CGP est réalisée sur un échantillon de 1 741 officines clientes du groupement. 

"À partir de notre échantillon de 96 cessions réalisées au sein de notre groupement, le prix d’achat moyen (1.484.000 euros) représente 6,61 fois l’Excédent Brut d’Exploitation prévisionnel de l’acquéreur, déduction faite du coût du travail du titulaire calculé sur une base brute annuelle de 63.000 euros, soit 3.500 euros nets mensuels.

Nous observons, une nouvelle fois, une baisse relative du prix de cession exprimé en multiple de l'E.B.E. (6,61 contre 6,80 fois E.B.E. en 2017).

L’application de l’avenant 11 introduisant l’honoraire à l’ordonnance nécessite de valoriser les officines en fonction de leur rentabilité mesurée par l’E.B.E. retraité de la rémunération du pharmacien titulaire.

En effet, l’acquisition de l’officine doit être regardée comme l’acquisition d’un outil de travail rémunérant en premier lieu correctement son titulaire et procédant, seulement ensuite, au remboursement de l’emprunt. Le risque à l’installation est réel et la capitalisation devient incertaine. C’est par cette approche que la profession réussira sa transmission générationnelle.

Enfin, la taille de l'officine, sa situation géographique, son environnement médical et commercial, sa rentabilité actuelle et future jouent et joueront un rôle essentiel dans la détermination du prix de cession."

Joël Lecoeur, président de CGP

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR