X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
La Matinale du vendredi 03 avril 🎙💊
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Samedi 4 Avril 2020
ÉCOUTER
Minute Gestion By Smart RX
La Minute Gestion : Comment sécuriser la facturation au comptoir ?
ÉCOUTER
Interviews
Gregory Tempremant - Président de l'URPS Pharmaciens (Hauts-de-France)
ÉCOUTER
Focus
Michael Chekroun - Fondateur de Carenity
ÉCOUTER
PharmaNews
Vendredi 3 Avril
ÉCOUTER
Business Review
Vendredi 3 Avril
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Le GEMME veut relancer le marché des médicaments génériques et développer les biosimilaires | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 26/03/2020

Le GEMME veut relancer le marché des médicaments génériques et développer les biosimilaires

En ce début d’année, le GEMME s’interroge sur l’avenir des traitements génériques et biosimilaires. Il appelle l’État à davantage de mesures incitatives pour relancer ce secteur.

L’association GÉnérique Même MÉdicament, réfléchit à la meilleure manière de relancer le médicament générique. Le GEMME fait valoir ses propositions pour valoriser l’intérêt économique, social et politique des médicaments génériques et biosimilaires participant ainsi à la construction d’une politique de santé efficiente et pérenne.

Il a proposé un plan économique modélisé grâce à une société d’étude : pour inciter davantage les médecins à prescrire des génériques à leurs patients, le GEMME souhaiterait notamment faire majorer le prix d’une consultation en fonction de l’atteinte d’un taux de prescriptions dans le répertoire. C’est pour cela qu’il a fait appel à la Cnam, dans une logique de première expérimentation.

 

Un secteur qui inquiète

Aujourd’hui, le marché des médicaments génériques représente en volume 38% des prescriptions de médicaments remboursables (920 millions de boites) et 19%  en valeur. Le prix moyen d’une boîte de générique est passé de 4,50 euros en 2012 à 3,81 euros en 2019 (2,66 euros en tenant compte des remises).

Tout cela n’est que partie remise pour le GEMME qui compte bien redonner un certain interêt aux génériques, en redynamisant un marché en crise que la loi sur la prise en charge des médicaments était censée favoriser la prescription et la vente de génériques. Elle propose d’ailleurs la parution d’un décret pour lutter contre l’alignement des prix du princeps durant les 2 années suivant la sortie d’un générique.

 

L’avenir des médicaments biosimilaires

Le médicament biosimilaire est un médicament biologique produit à partir d’une cellule d’un organisme vivant ou dérivé de celui-ci. Depuis leur autorisation et le dépôt de leur brevet en Europe, leur marché ne fait que s’accroitre : il représente aujourd’hui 7,3 milliards d’euros, en progression de chiffre d’affaires de 69% en ville et de 42 % à l’hôpital entre 2018 et 2019.

Si leurs ventes augmentent de manière systématique, l’interchangeabilité reste aujourd’hui un frein, auquel de nouveaux brevets se font attendre. Ce nouveau type de médicament constitue de nouvelles perspectives pour lesquelles le GEMME lutte : le maintien de l’interchangeabilité par le médecin de ville, la fixation d’objectifs de prescription, la substitution par le pharmacien dans des conditions économiques et pratiques à définir, puis des mesures plus incitatives au niveau de l’hôpital.

 

Corentin Nadjar-Leguy

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires à la rédaction.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR