X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Le Mag des Pharmaciens
Soulager le mal de dos : les ceintures lombaires
ÉCOUTER
La Minute Bio
L'huile de chanvre
ÉCOUTER
Good Morning Pharmacies
Jeudi 22 Aout 2019
ÉCOUTER
Decryptage Martine Perez
Martine Perez - Antibiotiques inutiles
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Jeudi 22 Aout 2019
ÉCOUTER
Revue de Presse
Revue de presse du Jeudi 22 Aout 2019
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Le dépistage c’est maintenant ! | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 07/06/2019

Le dépistage c’est maintenant !

Pour la 8ème édition de la semaine de prévention du diabète qui démarre aujourd’hui, la FFD (Fédération Française des Diabétiques) avait organisé une conférence de presse ce mardi 28 mai dans ses locaux du 11ème arrondissement de la capitale. Au programme, méthodes et points d’action pour la sensibilisation et la prévention du diabète de type 2.

 

 

Le diabète, c’est un des nouveaux fléaux du 21ème siècle en France. Sur l’année 2016, une étude de Santé Publique France diagnostiquait déjà près de 3,7 millions de français diabétiques. À l’inverse des dépistés, 500 000 personnes s’ignorent malades : Un long et difficile combat que s’efforce de mener la FFD en vue de la 8ème édition de la semaine de prévention du diabète qui se déroule donc du 7 au 14 juin 2019. Syndicats, employés de l’industrie pharmaceutique, tous étaient présents pour assister à la conférence de presse. L'heure est à la prise de conscience par l'ensemble de la Société d'un dépistage précoce du diabète pour mieux le soigner…

 

Aux grands maux les grands remèdes

                                                                                                                                                                     L’objectif 2020 consiste à faire monter le diabète au coeur des préoccupations. C’est un projet de sensibilisation ambitieux, que la FFD souhaiterait mettre en place sur 2 ans. L’association travaille d’emblée avec les syndicats pour apporter des réponses concrètes : « Nous voulons pousser l’évolution du métier de pharmacien vers plus de prévention. La démarche étant d’avoir un message coordonné et cohérent entre médecins, pharmaciens, infirmiers, écoles et associations », affirme Gilles Bonnefond, président délégué de l’USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine). Le principe étant que tous les acteurs de la santé travaillent ensemble sur un modèle de prévention du diabète de type 2. La campagne dure toute l’année mais est véritablement mise en lumière pendant une semaine entière. Sont alors ciblées des personnes socialement défavorisées en France métropolitaine et dans les DOM.                                                                                           Parmi les propositions, la FFD prévoit l’expérimentation de cette campagne de 2 ans sur 5 départements où le taux de diabète de type 2 est au-dessus de la moyenne nationale selon ses estimations (Bas-Rhin, Seine-Saint-Denis, Réunion, Mayotte et Guadeloupe). Pour rappel, il existe 2 types de diabète. Le premier est insulino-dépendant, c’est-à-dire en manque de sécrétion d’insuline par le pancréas. Le deuxième est lié à une mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules de l’organisme.

                                                                                                                                                          Quels outils pour sensibiliser ?

 

Dans les moyens d’actions concrets, un suivi des patients par l’ensemble des acteurs de la santé. C’est dans cette coordination que les syndicats jouent un rôle majeur : « Les relations avec des associations de patients sont une des priorités de mandats que l’on vient de démarrer à la fédération. Nous avons une commission pour traiter de la pharmacie clinique et de l’exercice coordonné », confie Philippe Besset, président de la FSPF (Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France). Avec le nouveau projet de loi Santé, c’est aussi l’occasion d’une véritable évolution du métier de pharmacien, pouvant assurer à la fois prévention et guérison, travaillant en synergie avec les médecins. La FSPF propose d’instituer une règles des 3 âges. Il s’agit de 3 suivis à 20 ans d’intervalle selon les moyennes d’âges où le patient peut être le plus touché (25/45/65 ans).                                                                                                                            Un patient est diagnostiqué diabétique de type 2 à 1 gramme 25 à jeun. Pour aider le patient à se situer dans les moyennes, la FFD a mis en place un questionnaire sur internet sur le site « Je dis non au diabète » et en pharmacie sous forme de brochure. Il s’agit d’une série de 8 questions, accompagnées d’indicateurs, permettant une première approche des individus avec le problème du diabète : « Les outils numériques peuvent réellement renforcer l’implication des pharmacies dans la prévention, mais il faut aussi l’accompagner d’un véritable dialogue », comme l’explique Gérard Raymond, chargé des relations extérieures à la FFD.                                                                             Un ensemble de moyen envisagés, une multitude de solutions émanant d’une collaboration entre associations et syndicats, pour entamer une lutte toujours plus importante face à cet enjeu croissant qu’est le diabète en France.

 

Crédit photo : DR / La Dépêche

 

Par Corentin Nadjar-Leguy et Elisa Humann

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR