X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Gestion Pharma
CGV, comment bien lire entre les lignes, les explications de Maître Isabelle Colleau
ÉCOUTER
Pharmaciens de demain
Yanis Merad - Président de l'ANEMF (la suite)
ÉCOUTER
Good Morning Pharmacies
22/06/2018 Vendredi Show
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Flash Info Pharma du 22/06/2018
ÉCOUTER
Le Mag des Pharmaciens
Troubles du sommeil et homéopathie avec Annie Girard
ÉCOUTER
La Minute Bio
Qu’est-ce que le beurre de karité ? Irène Lopez et Jeanne Tujague
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
La sérialisation des médicaments, avec Stéphane Fay, d'Adents | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 13/03/2018

La sérialisation des médicaments, avec Stéphane Fay, d'Adents

Adents est un éditeur de logiciels spécialisé dans les solutions d’identification et de traçabilité unitaires et plus précisément de sérialisation, des médicaments. Il s'agit d’apposer un identifiant sur chaque produit sous la forme d’un code unique. Grâce à cet identifiant on peut suivre un produit, notamment pharmaceutique, sur toute la durée de sa vie: lorsqu’il sort de l’usine, qu’il arrive dans une officine ou qu’il est entre les mains d’un patient.

A partir de février 2019, les boîtes de médicaments vendues sur ordonnance dans l’Union Européenne devront être obligatoirement tracées à l’unité et non plus par lot. L’objectif est d’éviter que des produits contrefaits se retrouvent entre les mains des patients. Car savez-vous que la contrefaçon de médicaments cause la mort de près d’ 1 million de victimes par an? Le business est très lucratif : sa rentabilité est 10 à 25 fois supérieure à celle du trafic de stupéfiants. C’est le premier secteur de trafics illicites devant la prostitution et la marijuana.

Le pharmacien est concerné car c’est lui qui va effectuer la dernière vérification. Au moment où il va dispenser le médicament, il va le scanner et vérifier que le numéro existe et qu’il est correct. Les boîtes seront également munies de systèmes anti-effraction.

On est donc à l’aube d’une révolution dans la fiabilité de la distribution de médicaments, qui représente un travail colossal. En effet, il y a 20 000 lignes de conditionnement en Europe et aux Etats-Unis qui doivent se mettre en conformité, et 100 milliards de boîtes de médicaments tous les ans en circulation. Il reste un an aux entreprises pharmaceutiques pour se mettre en conformité. 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR