X



J'ai déjà un compte

Bonjour et bienvenue,

Dans un instant, vous ferez partie de la communauté Pharmaradio, le média à destination exclusive des professionnels de la santé.
Inscrivez-vous immédiatement pour bénéficier gratuitement d'un média professionnel, moderne et complet.

Direct, podcasts, newsletter, chroniques, infos, à entendre, lire et réécouter... Toute l'actualité de votre profession à votre disposition immédiate sur votre smartphone, tablette ou ordinateur...
Rejoignez-nous !
PLAYER LIVE
Écouter maintenant
Good Morning Pharmacies
Lundi 23 Septembre 2019
ÉCOUTER
Decryptage Martine Perez
Martine Perez -Celebrite et BPCO
ÉCOUTER
Flash Info Pharma
Le point sur l'actualité de la profession du Lundi 23 Septembre 2019
ÉCOUTER
Revue de Presse
Revue de presse du Lundi 23 Septembre 2019
ÉCOUTER
Focus
Pranarome, Huiles essentielles et sevrage tabagique
ÉCOUTER
Business Review
Business Review
ÉCOUTER

Articles

Voir plus d'articles

Émissions

Voir plus d'émissions

Podcasts

Voir plus de podcasts
Australie : les empoisonnements au Paracétamol en hausse de 45% en 10 ans | Pharmaradio, votre dose d'information au quotidien | La Radio des Professionnels de la Pharmacie
article
Publié le 09/09/2019

Australie : les empoisonnements au Paracétamol en hausse de 45% en 10 ans

Une étude australienne publiée le 2 septembre rend compte d’une hausse alarmante des hospitalisations liées à une surdose de Paracétamol en Australie. Entre 2007 et 2017 ces surdoses ont provoqué plus de 200 décès. Pour endiguer ce phénomène, les chercheurs réclament plus de restrictions de la part des autorités sanitaires.

Entre 2007 et 2017 les hôpitaux australiens ont recensé plus de 95 000 hospitalisations à la suite d’une surdose de Paracétamol, un chiffre en hausse de 44,3% sur la décennie. L’augmentation de ce chiffre est encore plus significative chez les 10-14 ans (+133% sur la même période) ainsi que chez les personnes âgées. (+95 % chez les 65-69 ans, +160 % chez les 70-74 ans, +253 % chez les plus de 85 ans)

 

Ces surdosages, pouvant entraîner des lésions hépatiques graves, ont causé la mort de 205 patients en dix ans. 

 

Les universitaires, qui ont publié leur étude dans  « The Medical Journal of Australia » démontrent également le rôle grandissant du Paracétamol à libération prolongée dans les overdoses : de 2009 à 2017 il est impliqué dans une intoxication fatale sur trois. 

 

Les chercheurs pointent du doigt le manque de restriction à l’achat en Australie. Il est en effet possible de se procurer des boîtes de 20 comprimés de 500mg en dehors des pharmacies (soit 10g de Paracétamol). Les pharmaciens, de leur côté, proposent des boîtes allant jusqu’à 100 comprimés de 500 mg (50g de Paracétamol). Selon les auteurs de l’étude, réduire la taille des boites pourrait entraîner une baisse significative des surdosages. Ils soulignent que cette mesure a été appliquée en Europe où le taux d’intoxications au Paracétamol est nettement inférieur à celui de l’Australie. Enfin, ils rappellent que le Paracétamol à libération prolongée a été banni par l'Agence Européenne du Médicament en 2018 et réclament des restrictions de ventes plus importante en Australie. 

 

Valentin Flamant

 

Réagissez à l'émission
Envoyez vos commentaires aux animateurs.
Nous interagissons avec vous, les messages sont reçus en direct dans le studio !

 
Message :

🔴 ON AIR